Circuit non itinérant

Localisation

Vauchignon

départ : parking sortie du village en allant vers le Bout du Monde, le long de la D111 f

Niveau de difficulté

Facile

Durée

3h30

Longueur

10.5 km
Balisage jaune
Fichier KML Fichier GPX
Signaler un
problème
Imprimer / télécharger

À découvrir : le Cirque du Bout du Monde : l'une des plus belles reculées de Bourgogne, semblable à celles du Jura, la cascade de la Tournée, le ruisseau de la Cosanne. Magnifique vue en arrière plan : Nolay, les Monts de Rême et de Rome-Château. Cette randonnée vous emmènera au-dessus de la falaise de Cormot très connue pour l'escalade, où l'alpiniste dijonnais Jean-Marc Boivin vint souvent dans les années 70.Cet itinéraire est décrit de façon plus détaillée dans Promenades en Pays Beaunois/Circuits Sud (circuit n°19) en vente dans les différentes Antennes de l'Office de Tourisme Intercommunal "Beaune et Pays Beaunois"

Avant de partir, n'oubliez pas de consulter nos conseils de sécurité

Topoguide

1 Descendre la route goudronnée 111f en direction de Vauchignon. A 400 m environ, prendre à droite un large chemin montant (panneau interdit aux motos).

2 Laisser un sentier montant à droite (JMB) - le chemin passe ensuite au pied des falaises.

3 Au croisement, tourner à droite (le circuit n°20 descend à gauche sur Cormot). Le chemin monte par une trouée entre les rochers.

4 Au croisement, tourner à droite 10 m après, à la fourche, prendre à gauche. A l'embranchement suivant, prendre également à gauche. Laisser tous les chemins à droite et à gauche, continuer toujours tout droit.

5 En arrivant sur un large chemin empierré, tourner à droite. Laisser les chemins latéraux sur 1,3 km environ.

6 A la hauteur d'une langue de taillis, quitter le grand chemin et prendre à droite un chemin de terre bordé de haies, descendant légèrement, puis tourner à gauche. Laisser un chemin sur la droite et monter. Le chemin passe près d'une friche (dans le fond, Bel Air sur la crête), puis descend en lisière de champ. A l'extrémité de celui-ci, tourner à gauche et descendre un petit sentier dans le taillis.

7 En arrivant sur un chemin plus large, continuer en face, puis tourner à droite afin de traverser la source de l'Essor. Monter en face. Laisser un chemin à droite. En sortant du bois, longer le pré par la droite.

8 Tourner de nouveau à droite et longer des prés puis une haie. A 700 m environ tourner à droite puis emprunter à droite la route goudronnée.

9 Dans le virage prendre à droite un chemin herbeux en contrebas de la route. Traverser la route. Monter en face un chemin empierré. Laisser un chemin sur la droite.

10 Un peu avant le bois de pins, prendre à droite le petit sentier (pancarte feux interdits). Continuer la trace bien marquée. Laisser une coupe perpendiculaire.

11 Au croisement tourner à droite (le GR tourne à gauche). Le sentier continue dans le bois puis vient en bordure de la falaise. (attention : danger surtout par temps humide).

12 Quand le sentier tourne sur la droite, toujours en bordure de falaise, vue dégagée sur la vallée de la Cosanne. 50 m après, le sentier entre dans le taillis. Vauchignon est maintenant visible dans le fond du vallon. Laisser un chemin descendant à gauche. Les falaises dominant le grand parking du Bout du Monde sont maintenant visibles. Descendre ensuite sous bois (attention : glissant par temps humide). Tourner à gauche et continuer la descente.

13 Au croisement, aller à gauche. Laisser ensuite un chemin à droite et continuer à descendre.

14 En arrivant sur la route goudronnée tourner à gauche. A 350 m, tourner à droite afin de regagner le parking.

 Oiseaux ruspestres : Faucon pèlerin, Grand-duc d’Europe, Martinet à ventre blanc VE, Tichodrome échelette H, Choucas des tours...

 Oiseaux forestiers : Chouette hulotte, Pics vert et épeiche, Merle noir, Fauvette à tête noire, Pouillots fitis VE, de Bonelli VE et véloce VE, Roitelets huppé et à triple bandeau, Mésanges charbonnière, bleue et à longue queue, Sittelle torchepot, Grimpereau des jardins, Pinson des arbres...

 Oiseaux des milieux ouverts : Perdrix rouge et grise, Caille des blés VE, Circaète Jean-le-Blanc VE, Busards Saint-Martin et cendré VE, Buse variable, Faucon crécerelle, OEdicnème criard, Coucou gris VE, Alouettes des champs et lulu, Tarier pâtre VE, Grives musicienne et draine, Pie bavarde, Corneille noire...

Cet itinéraire est décrit de façon plus détaillée dans Promenades en Pays Beaunois/Circuits Sud (circuit n°19) en vente dans les différentes Antennes de l'Office de Tourisme Intercommunal "Beaune et Pays Beaunois".

 

Côté nature

Le Bout du Monde, nom poétique donné au plus impressionnant cirque de Bourgogne, est situé en limite de la Saône-et-Loire, sur la commune de Vauchignon. Les formations géologiques ont été creusées par la Cosanne, petite rivière dont la source apparait à quelques centaines de mètres en amont du cirque. Ce parcours a été initialement proposé par la Communauté d’agglomération de Beaune, Il permet de découvrir une mosaïque de paysages : vallons et versants rocheux, mais aussi forêts feuillues et plateaux ouverts avec champs cultivés sur les hauteurs. Autant de sites accueillant une richesse faunistique importante et diversifiée.

À partir du parking, levez tout de suite les yeux vers le ciel et les parois du cirque : Choucas des tours et Faucon pèlerin vous feront profiter d’un spectacle visuel ou auditif. Lors de la période hivernale, pensez à scruter les falaises à la recherche du Tichodrome échelette.

À la belle saison, le ballet des Martinets à ventre blanc s’ajoutera à l’animation du vallon. Entre le fond du cirque et l’arrivée sur les hauteurs, vous aurez probablement l’occasion de repérer les cris fins des passereaux : Mésanges charbonnière ou à longue queue, Roitelet à triple bandeau, parfois Pouillot de Bonelli, Pinson des arbres, Sittelle torchepot, Troglodyte mignon ou encore Merle noir se font rarement discrets. Arrivés sur les hauteurs, les espaces dégagés vous permettront peut-être d’apercevoir le rare Circaète Jean-le- Blanc ou la Bondrée apivore, rapace ressemblant à la Buse variable mais ayant pour particularité de se nourrir de guêpes et de bourdons.

 Oiseaux ruspestres : Faucon pèlerin, Grand-duc d’Europe, Martinet à ventre blanc VE, Tichodrome échelette H, Choucas des tours...

 Oiseaux forestiers : Chouette hulotte, Pics vert et épeiche, Merle noir, Fauvette à tête noire, Pouillots fitis VE, de Bonelli VE et véloce VE, Roitelets huppé et à triple bandeau, Mésanges charbonnière, bleue et à longue queue, Sittelle torchepot, Grimpereau des jardins, Pinson des arbres...

 Oiseaux des milieux ouverts : Perdrix rouge et grise, Caille des blés VE, Circaète Jean-le-Blanc VE, Busards Saint-Martin et cendré VE, Buse variable, Faucon crécerelle, OEdicnème criard, Coucou gris VE, Alouettes des champs et lulu, Tarier pâtre VE, Grives musicienne et draine, Pie bavarde, Corneille noire...

La Côte et l'Arrière-Côte

Dominant la plaine de la Saône, la Côte, qui s’étend de Dijon à Beaune, permet de voir au loin le massif jurassien et le massif alpin. Toutefois, prenez garde si vous apercevez le mont Blanc, cela présage souvent de l'arrivée de la pluie le jour suivant ! L'entité « Côte et Arrière Côte » est délimitée au nord et à l'ouest par la vallée de l'Ouche. Elle s'étend au sud jusqu'aux vallées de la Cosanne et de la Dheune. Le nom du département de la Côte-d'Or fait référence à la couleur dorée que prend son vignoble en automne.  Bien connu pour les breuvages qui en découlent – mais surtout qui en coulent ! – la Côte de Dijon à Beaune possède aussi une importante richesse paysagère, floristique et faunistique. Le fort intérêt des habitats naturels a d’ailleurs justifié la mise en place d’une Réserve naturelle nationale et de plusieurs sites Natura 2000.

Le vignoble occupe l'essentiel de la Côte et s'étend sur quelques centaines de mètres sur les replats de la plaine de la Saône. Par endroit, il s'enfonce dans l'Arrière-Côte, à la faveur de versants bien exposés. C'est notamment le cas du vignoble des Hautes Côtes de Nuits. En plus des paysages dignes de cartes postales, vous pourrez y observer tout le cortège des espèces fréquentant les milieux ouverts : Linotte mélodieuse, Bruant zizi, Fauvette grisette, Étourneau sansonnet, Faucon crécerelle, Alouettes lulu et des champs.

De nombreuses combes calcaires découpent la Côte. Ces milieux accidentés accueillent l'une des espèces les plus emblématiques de la Côte-d'Or, le Faucon pèlerin. Le Martinet à ventre blanc (ou Martinet alpin) est également une espèce typique des falaises. Le cirque du Bout du Monde abrite la seule colonie connue du département.

Au fond de certaines combes s'écoulent de petits ruisseaux aux eaux limpides. L'eau, au cours de son trajet pouvant atteindre plusieurs kilomètres dans le sous-sol calcaire, également appelé karst, se charge en calcaire dissous, à l'origine des formations tufeuses. Dans les ruisseaux, le tuf forme des « coussins » typiques des cours d'eau calcaires. L'eau s'écoule alors au gré de ces escaliers naturels : toutes les conditions sont ainsi réunies pour accueillir le Cincle plongeur.

Moins naturelles que les combes, mais tout aussi minérales, les carrières entaillent la Côte ici et là. On y extrait notamment le célèbre calcaire de Comblanchien. Ces milieux totalement artificiels et nouvellement créés, dont l’accès est souvent réglementé, peuvent convenir au Grand-duc d'Europe, le plus grand des rapaces nocturnes de notre continent.

Au sommet de la Côte, en rupture de pente, les pelouses calcicoles marquent la transition entre le vignoble et les grandes étendues forestières du plateau. Ces milieux ouverts parsemés de zones buissonnantes sont occupés par le Rossignol philomèle, l’Accenteur mouchet, le Pouillot fitis, le Pipit des arbres, la Pie-grièche écorcheur ou encore l’Engoulevent d’Europe ou le majestueux Circaète Jean-le-Blanc.

En s’enfonçant dans l'Arrière-Côte, la forêt devient omniprésente, tout comme dans les fonds de combes. On peut y entendre alors le chant sonore du Coucou gris, celui plus métallique du Pouillot siffleur ou encore les notes discrètes du Grimpereau des jardins ou du Roitelet à triple bandeau.

Carte interactive
  •  Hôtels
  •  Chambres d'hôtes
  •  Locations de vacances
  •  Hébergements collectifs
  •  Campings
  •  Aires de camping-car
  •  Restaurants
  •  Sites et monuments
  •  Musées
  •  Parcs et jardins
  •  Offices de tourisme
  •  Restaurants
  •  Producteurs
  •  Caves
  •  Aires de pique-niques
Chargement...